Reporters Without Borders
12 July 2003 
(http://www.rsf.fr/)

IRAN


Reporters Without Borders shocked by the death of a photojournalist in Tehran.

Reporters Without Borders voiced deep shock after learning today from the family of photojournalist Zahra Kazemi that she died in a military hospital in Tehran after being detained on 23 June by security forces for taking photos. The circumstances that led to her hospitalization are not clear. She reportedly fell into a coma as a result of a cerebral haemorrhage. Aged 54, Kazemi had both Canadian and Iranian citizenship.

"We hold the Iranian authorities responsible for Zahra Kazemi's death," Reporters Without Borders secretary-general Robert Ménard said, accusing them of arresting her in an arbitrary manner and failing to take the necessary steps to provide her with adequate medical attention. "Her death serves as a tragic reminder that Iran is one of the harshest regimes in the world for journalists", he added.

Reporters Without Borders called on the Iranian authorities to grant the family's wish to repatriate the body to Canada, where she lived. It also called for independent international organisations to be allowed to carry out an investigation in Iran into the circumstances of her death.

Kazemi had gone to Iran to do some photo-reporting and had hoped to travel to Turkmenistan. After leaving her family's home in Iran on 23 June, the family received no word of her for several days. Then the authorities told them she was being treated in the Baghiatollah military hospital in Tehran. During the days following her arrest, the authorities also searched the family's home, confiscating cameras and a large amount of money.

Canadian officials were able to visit her in the hospital but did not have access to her medical file. Police constantly watched her hospital room.




-----------------------------------------------------------------------
12 juillet 2003


IRAN

Reporters sans frontières choquée par le décès d'une journaliste à Téhéran


Reporters sans frontières est profondément choquée par le décès de Zahra Kazemi. L'organisation a appris ce matin par la famille de la journaliste qu'elle avait succombé à ses blessures. Agée de 54 ans, la journaliste de nationalité iranienne et canadienne, hospitalisée à Téhéran, se trouvait dans le coma et aurait été victime d'une hémorragie cérébrale. La journaliste avait été interpellée le 23 juin par les forces de sécurité, alors qu'elle prenait des photos. Les circonstances qui l'ont conduit à être hospitalisée ne sont toujours pas claires.

"Nous tenons les autorités iraniennes pour responsables du décès de Zahra Kazemi. Elles ont procédé à son arrestation de manière arbitraire et n'ont pas fait le nécessaire pour lui fournir des soins médicaux adéquats", a condamné Robert Ménard, secrétaire général de Reporters sans frontières. "La mort de Zahra Kazemi rappelle tristement que le régime iranien est l'un des plus durs du monde pour les journalistes", a-t-il ajouté.

L'organisation a demandé aux autorités iraniennes d'accéder à la demande de la famille de Zahra Kazemi qui souhaite que le corps de la défunte soit rapatrié au Canada. Elle a également appelé à ce que des organisations internationales indépendantes puissent se rendre sur place pour mener une enquête sur cette affaire.

La journaliste vivait au Canada et s'était rendue en Iran pour faire des reportages. Elle souhaitait notamment se rendre au Turkménistan. Après son départ du domicile familial, le 23 juin, sa famille est restée sans nouvelles pendant plusieurs jours. Puis, les autorités l'ont informée que Zahra Kazemi était hospitalisée à l'hôpital militaire de Baghiatollah à Téhéran. Dans les jours suivant l'arrestation de la journaliste, la police avait également mené une perquisition au domicile de sa famille et confisqué de fortes sommes d'argent ainsi que des appareils photos.


Des représentants officiels du Canada ont pu la voir, mais n'ont pas eu accès à son dossier médical. Sa chambre était sous constante surveillance des forces de l'ordre.


--
Virginie Locussol (norddelafrique@rsf.org / northernafrica@rsf.org / iran@rsf.org)
Bureau Nord de l'Afrique - Iran / Northern Africa - Iran desk

Reporters sans frontières / Reporters Without Borders
5, rue Geoffroy-Marie
75009 Paris - FRANCE
Tél. (33) 1 44 83 84 84
Fax. (33) 1 45 23 11 51